Connectez-vous S'inscrire
Revue de Management et de Stratégie
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Élection présidentielle : quand les marques font campagne






La campagne présidentielle du premier tour est officiellement terminée, mais les marques n'ont pas fini d'en profiter pour faire leur communication. SeLoger, Biocoop ou Fleury Michon... petit panorama de quelques initiatives qui sont tombées dans les boîtes e-mail de la rédaction.



Belin, le premier parti... de l'apéritif

 

Alors que la campagne pour les présidentielles bat son plein, Belin prend la parole avec des propositions "décalées" pour mettre à l'honneur l'apéritif. Belin, le premier parti de l'apéro, déploie sa campagne, du 3 avril au 31 mai 2017, via un dispositif digital qui détourne les codes des élections, avec humour. Au programme, notamment, un site Web sur lequel sont soumises chaque jour de nouvelles propositions de loi comme "la création de tickets apéro en complément des tickets restau", des échantillons distribués dans les métros, gares et réseaux presse, ou encore des abonnements Deezer et des trajets Chauffeur Privé à gagner.

Le seul verre en campagne


Un candidat clair et transparent, mais qui en même temps est le seul à pouvoir être acheté légalement... Son nom ? Macaron. Sa particularité ? C'est un verre à vin de la marque Chef & Sommelier. Le Groupe Arc International s'inscrit dans l'actuelle campagne présidentielle pour ce lancement : un compte sur Twitter (@VotezMacaron), un hashtag (#Macaron2017) et un slogan aussi léger qu'impactant (Si vous n'êtes pas rouge, votez blanc !). Parfait pour mettre en valeur toute la gamme... ou plutôt la famille politique de Macaron.

Biocoop s'engage pour la bio
 

Certaines marques ont fait d'un engagement un positionnement, et profitent de la présidentielle pour le rappeler. C'est le cas de Biocoop, qui fait campagne du 7 au 21 avril via une édition spéciale du 20minutes et un site collaboratif www.biocoop2017.fr  qui donne la parole aux " héros ordinaires ", que l'on croise au quotidien et qui ont des propositions à partager. Ces propositions seront éditées sous la forme d'un livre blanc et remises au président élu en mai prochain. L'initiative du réseau de magasins bio met par exemple en avant une France à un million de paysans ou encore une baisse de TVA pour les produits de la bio.

Lire la suite sur E-marketing.fr

Article publié par Clément Fages, Diplômé d’Aix-Marseille Université en économie et en histoire et spécialisé dans le digital depuis trois ans, sur E-marketing.fr.








Facebook
Twitter
Rss
Mobile