Connectez-vous S'inscrire
Revue de Management et de Stratégie
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Intelligence Artificielle : quelles applications pour les RH ?






Editeur de solutions de gestion des talents, Lumesse publie un livre blanc sur l’intelligence artificielle (IA) dans le monde des RH.



Constatant que l’IA se développe à la fois dans notre vie quotidienne (Google, Amazon, Facebook) et dans l’économie (maintenance prédictive, machine learning…), les auteurs de ce livre blanc estiment que les usages en recrutement ou gestion des talents sont encore limités et sont loin d’avoir atteint tout leur potentiel.
 

Pourquoi l’IA devient-elle incontournable ? La première raison est simple : nous n’avons jamais produit autant de données que nous le faisons depuis deux ans. Deuxième raison, le machine learning, mode d’intelligence artificielle où un programme informatique améliore ses capacités à résoudre les problèmes, rend l’IA plus performante au fur et à mesure qu’elle gagne en expérience. Enfin, ce qui marche d’un point de vue technique, marche aussi d’un point de vue financier : en 2016, pas moins de 40 entreprises spécialisées dans l’IA ont été rachetées.
 

Recrutement, engagement et formation

 

Pour les candidats  et les recruteurs, l’IA peut relier les talents au meilleur job et à l'entreprise, plus rapidement, et souvent avec un degré de précision plus élevé que les méthodes traditionnelles. Pour les collaborateurs en entreprises et les responsables RH, l'IA et les technologies immersives telles que la réalité virtuelle (VR) peuvent rendre l'engagement, la collaboration, la formation professionnelle et l'apprentissage, mais aussi le développement plus efficaces et immersifs.
 

« En matière de ressources humaines, il est possible de déterminer lorsque l’intelligence artificielle est en mesure de disrupter certains projets administratifs tels que la paie, le processus de onboarding, la formation et les premières étapes du processus de recrutement (sollicitation, tri et priorisation des talents) » commente Marc Rogers, sales manager France chez Lumesse, « L'IA pourrait également aider à mieux identifier et mobiliser les compétences de l’ensemble des collaborateurs vers les objectifs de l'entreprise ».

Lire la suite sur Focusrh.com

Article publié par Romain Giry sur Focusrh.com.








Facebook
Twitter
Rss
Mobile