Connectez-vous S'inscrire
Revue de Management et de Stratégie
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Un brevet de Warner Bros montre le cinéma immersif de demain en réalité mixte






Warner Bros, la célèbre société de production et de distribution de films pour le cinéma, a déposé, il y a quelques jours, un brevet de cinéma immersif en réalité augmentée. Ce brevet peut s’appliquer aussi bien pour les salles de cinéma que dans le salon d’un particulier. Le brevet montre comment faire apparaitre des éléments du film en 3D et en dehors du traditionnel écran. Un film différent aussi selon l’endroit où le spectateur se trouve. Le point sur ce qui sera sans doute le cinéma de demain.



Nous connaissons tous le cinéma en 3D qui donne le sentiment de profondeur au film projeté à l’écran. Nous connaissons aussi le cinéma en 3D et à 360 degrés qui peut être vu avec un casque de réalité virtuelle ou encore les effets d’hologramme que permettent les lunettes de réalité augmentée comme celles de Hololens par exemple. Warner Bros propose, dans un brevet innovant, de combiner tout ceci pour obtenir des films totalement immersifs et différents.
 

Brevet Warner Bros cinéma


Warner Bros dépose un brevet de cinéma en réalité mixte


Warner Bros, la filiale de Time Warner dédiée aux productions cinématographique et à la distribution de films, a déposé, le 13 avril dernier, un brevet de cinéma immersif fonctionnant grâce à la réalité mixte. La technologie fonctionnant avec un ordinateur et décrite dans le brevet s’applique aussi bien pour les salles de cinéma que pour le home cinéma. Ce brevet pourrait bouleverser notre manière de regarder des films et déjà mettre au placard le cinéma en 3D qui n’existe que depuis quelques années.
 

Brevet Warner Bros cinéma en réalité mixte


La technologie décrite dans le brevet déposé par Warner Bros utilise toujours un écran de cinéma mais aussi différents dispositifs de sortie gérés par un système central permettant de créer une réalité mixte. L’utilisateur devra cependant utiliser des lunettes de réalité augmentée pour pouvoir percevoir les éléments immersifs en 3D dans son environnement. Au final, l’utilisateur verra son film sur l’écran et des éléments additionnels seront ajoutés autour de lui et même en dehors de l’écran. La perspective sera aussi différente selon l’endroit où le spectateur se trouve. Une expérience donc différente pour chaque spectateur.

Lire la suite sur Realite-virtuelle.com

Publié par Pierrick Labbe, Journaliste passionné de nouvelles techonologies, sur Realite-virtuelle.com 







Facebook
Twitter
Rss
Mobile