Connectez-vous S'inscrire
Revue de Management et de Stratégie
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Comment la NBA impose sa marque à l'international






Depuis 25 ans, la NBA a construit une marque internationale en misant sur ses contenus et l'organisation d'événements.



 

Il y a encore trente ans, la NBA était centrée sur son berceau Nord-Américain. Mais la première participation en 1992 de joueurs professionnels aux Jeux Olympiques de Barcelone a changé la donne : le niveau affiché par la " Dream Team " américaine a impressionné tous les observateurs et posé les bases de l'expansion internationale de la principale ligue de basket-ball mondiale.
 

Désormais, un quart des joueurs de la NBA sont étrangers. Ils dopent les audiences, les ventes de maillots et de jeux vidéo et participent plus généralement à la diffusion d'une culture propre au basket. Un potentiel économique compris tôt par la NBA, qui ouvre dès 1993 un premier bureau à Genève. Aujourd'hui, 14 bureaux se répartissent dans le monde et emploient 300 personnes au développement international de la marque.
 

Les nouvelles technologies au service du contenu

 

L'un des premiers chantiers de la NBA selon Julien Poinsot, directeur associé basé à Londres, a été de faciliter la diffusion des contenus: " Alors que de nombreux ayants-droit ont cadenassé leurs contenus en pensant que les gens allaient venir sur leurs plateformes, nous avons fait le choix de diffuser sur tous les supports, en ne donnant pas l'entière exclusivité à un partenaire pour garder un maximum de contrôle et de flexibilité. " La Ligue s'est vite emparée des nouveaux outils en ligne, en créant un League Pass, qui permet de regarder l'ensemble des matchs sans avoir à s'abonner à une chaîne.

Lire la suite sur EMarketing.fr







Facebook
Twitter
Rss
Mobile