Connectez-vous S'inscrire
Revue de Management et de Stratégie
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Le réseau international des Centraliens et Les Supélec questionnent l’avenir numérique de l’humanité




La Rédaction


L’avancée des recherches dans le domaine des technologies numériques va bouleverser les systèmes productifs et avec eux les modes de vies dans le monde entier. Afin d’appréhender les changements technologiques et économiques de demain, les groupes internationaux des Centraliens et des Supélec se réuniront lors de leur cycle annuel de conférences, le Solstice 2016, le 22 juin prochain au centre Sèvres à Paris.



Quand la technologie détermine la vie des hommes

Dans les années 60, le canadien Marshall Macluhan révélait, avec son concept de village global, l’importance des technologies de circulation de l’information dans la vie des hommes. Les médias, au sens large de vecteurs de diffusion des signaux, conditionneraient selon lui la signification que l’homme donne aux choses, aux idées, mais également à ses propres actes. Le passage de la civilisation orale à la civilisation écrite dont le tournant fut l’invention de l’imprimerie,  est ainsi la première révolution technique à avoir bouleversé les repères symboliques mais aussi les structures économiques. La banalisation de l’imprimerie marque à ce titre la première forme d’automatisation du travail et insufflera l’esprit mécaniste dans de nombreux autres domaines de production. A travers l’étude de l’impact des technologies de l’information sur les modes de vie et les manières de produire des hommes, Macluhan cherchait avant tout à démontrer l’imminence d’une nouvelle révolution technologique, celle débutée avec l’avènement de l’électricité, et des découvertes électroniques qui finiraient par donner naissance au numérique. L’enjeu qui consiste à appréhender cette nouvelle révolution est fondamentale pour les acteurs de l’économie.

Crédit: IngImage
Crédit: IngImage

Pour comprendre les impacts du numérique, les ingénieurs français en première ligne

L’association des Centraliens et Les Supélec ont décidé de consacrer leur cycle annuel de conférences, qui aura lieu le 22 juin prochain, à la transformation des filières par le numérique. L’objectif de cette rencontre est de réaliser un état des lieux des avancées actuelles de la technologie numérique : impression 3D, robotique, intelligence artificielle, objets connectés, etc., afin de mieux cerner les opportunités dont elles sont porteuses pour les acteurs de l’économie. Comment le numérique affectera-t-il les processus dans nos entreprises ? Quel en sera l’impact sur nos modes de vie et la communication entre les hommes ? 

Une conférence placée sous le signe du « village global »

Le programme réunit des conférenciers qui représenteront chaque zone géographique du monde. Entre autres, Sébastien Cagnon (ECP 10) animera pour la zone Asie une intervention sur la naissance de la nouvelle industrie des robots sociaux. La zone Moyen-Orient sera quant à elle représentée par Mounir Ladki (Supélec 95) qui traitera de la transformation du métier des opérateurs de télécommunications  par le big data analytics. De la même façon, chaque zone verra intervenir un ou plusieurs conférenciers qui partageront leurs savoirs sur des problématiques liées au numérique qui leur sont propres. Un dispositif de visioconférence est mis en place pour retransmettre les interventions. Trois tranches horaires pour connecter une vingtaine de pays : Asie (10h-12h); Afrique, Moyen-Orient et Europe (12h-14h) ; Amériques (18h-20h) permettront  à l’événement d’être suivi dans le monde entier.

Pour assister aux conférences du mercredi 22 juin 2016, rien de plus simple :

Programme détaillé du Solstice 2016

10h-12h : Asie 

Australie. Loïc Barancourt (Supélec 2010)
Thème : Déploiement de réseaux pour l’Internet des Objets en Australie.
Fonction : Directeur général de Thinxtra, opérateur du réseau Sigfox en Australie et Nouvelle-Zélande.
 
Japon. Sébastien Cagnon (ECP 2010)
Thème : Les robots sociaux: la naissance d’une nouvelle industrie
Fonction : Responsable technique Smart Robotics, start-up japonaise qui développe des robots sociaux pour l'éducation. Auparavant : responsable support technique  chez Aldebaran, leader marché de la robotique humanoïde.
 
Chine. Jean-Philippe Gross (ECP 2012)
Thème : Geo optimisation et big data pour la logistique
Fonction :  Manager projet groupe Geoconcept

Inde. Narmada (ECP 98)
Thème : Tendances des technologies émergentes en Inde
Fonction : Manager emerging technologies Airbus Group

Singapour. Jean‐Yves Broussy (ECP 93)
Thème : Impact du numérique sur l’industrialisation et les procédés
Fonction : Vice‐président stratégie et cycles projets groupe Danone

Emirats Arabes Unis. Mounir Ladki (Supélec 95)
Thème : La transformation du métier des opérateurs de télécommunications par le big data -analytics
Fonction: President and chief technology officer Mycom Osi
 
Liban. Joe Abi-Aad (ECP 86)
Thème : Le Liban, plateforme du Moyen Orient et situation présente.
Fonction : Fondateur et directeur général Netiks.
 
Tunisie. Yassine Brahim (ECP 89)
Thème : Le plan numérique en Tunisie : off-shore et services.
Fonction : Ministre du développement, l'investissement et la coopération internationale de Tunisie. 



12h-14h : Afrique, Europe et Moyen-Orient

Finlande. Marc Rouanne (Supélec 85)
Thème : Les innovations dans la filière mobile
Fonction: Chief operations officer groupe Nokia et Cio Bell Labs
 
Irlande. Vincent Courson (ECP, MS11)
Thème : L’implantation des GAFA en Irlande 
Fonction:  Search quality strategist Google
 
Roumanie. Bogdan Cocian (ECP 03)
Thème : La gestion intelligente de l’énergie des bâtiments, un enjeu de durabilité.
Fonction : Directeur général Elba, fabricant roumain de produits lumineux et de systèmes d’éclairage.
 
Belgique. Nathanaël Ackermann (ECP 98)
Thème : Open data et open source dans la transformation numérique
Fonction : Développement commercial d’Audaxis, entreprise belge de logiciels open source. Et directeur général du cabinet de conseil Axtan.

Suisse.François Flückiger (Supélec 73)
Thème : De la création du Web à la 4ème révolution industrielle
Fonction : Membre de « Internet Hall of Fame », carrière au Centre de calcul du CERN ‐ Organisation européenne pour la recherche nucléaire.

Pays‐Bas.Pierre Dimitri Gore‐Coty (ECP 06)
Thème : Services basés sur la localisation, impact sur la filière transports.
Fonction : Directeur Europe et Moyen Orient d’Uber (siège à Amsterdam)
 
Grande-Bretagne. Yann Magnan (ECP 95)
Thème : La Fintech et sa valorisation : quels enjeux pour la filière ?
Fonction : Directeur Europe des services d’évaluation Duff & Phelps.
 
Italie. Raffaele D’ELIA (Supélec 00)
Thème :  Les nouveaux CRM et médias sociaux
Fonction : Gérant entreprises services bancaires & assurances

Algérie. Mohamed Rahmani (Supélec 94)
Thème : La transformation du secteur de la distribution d’énergie dans le Maghreb
Fonction : Chef du département formation de l’Institut de formation électricité et gaz, filiale du groupe Sonelgaz
 
Sénégal. Antoine NGOM (ECP 96)
Thème : La révolution des services de monétique en Afrique
Fonction : Fondateur groupe GSI Technology. Ancien directeur technique du département Atos Consulting, spécialisé dans les systèmes d’information pour la finance.


18h-20h. Amériques

Canada. Guillaume Dupriez (Supélec 05)
Thème : L’approche canadienne de la transformation numérique
Fonction : Ingénieur systèmes Aviya Aerospace Systems


Etats‐Unis, Boston. Yves Alexandre de Montjoye (ECP 2008)
Thème : Confidentialité, sécurité et open data. Conséquences de la dépendance des technologies numériques 
Fonction : Chercheur au laboratoire de dynamique humaine du Media Lab MIT
 
New York. Alexandre MAUREL (Supélec 01)
Thème : Blockchain : quelles conditions pour changer les fonctions bancaires ?
Fonction : Directeur gestion des risques du groupe BNP‐Paribas

San Francisco. Alexandre Jais (ECP 2014)
Thème : Impression 3D : transformation radicale de la fabrication
Fonction : Cofondateur de Nascent Objects, objets de consommation dits intelligents, en imprimerie 3D
 
San Francisco. Ludovic Copéré (Centrale Lille 05)
Thème : Quel modèle pour les médias dans un monde hyper connecté ?
Fonction : Manager growth ventures & innovation groupe Sony 
 
Brésil. Bruno Capistrano (ECP 08) 
Thème : Transformation des services télécoms par le numérique
Fonction : Senior manager rating  business development Tim Brasil  


 


La Rédaction





Facebook
Twitter
Rss
Mobile