Connectez-vous S'inscrire
Revue de Management et de Stratégie
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Twitter intègre le Who's Who !




Louis-Serge Real del Sarte


Avec la nouvelle économie numérique, le "Who's Who" prend un coup de jeune !



Signe des temps : Le Who's Who mentionnera votre page Twitter pour son édition 2016. Phénomène bien connu de tous, une fois choisi pour y figurer, ayant pris soin de commander la première édition de votre entrée dans cette parution, guère sont ceux qui le rachètent malgré la richesse de ses informations.
 

Charismatique et brillant, j'ai eu l'honneur de connaître Antoine Hébrard au comité de Direction du Cercle MBC. Probable raison de mon entrée dans l'annuaire en 2003. Il faut rester humble, les vrais stars ce sont eux: les Omar Sy, Teddy Riner, des artisans comme le coiffeur de Lady Gaga, Charlie Le Mindu, ou encore le Monsieur communication de Hollande, Gaspard Gantzer, qui font leur entrée au "Who's Who 2016" et prend également un coup de jeune avec l'arrivée de patrons de l' e-commerce.
 

Créé en 1953, ce dictionnaire biographique de référence dont la 62e édition vient de paraître, recense 22.000 personnalités du monde des affaires, de la politique, de la haute fonction publique, des armées, des arts, des médias et de la recherche.
 

"Depuis toujours, le Who's Who explore l'évolution de la société française et déniche les nouveaux métiers. L'âge des nouveaux entrants tend à baisser significativement, le plus souvent des trentenaires", déclarait en octobre dernier à l'AFP Antoine Hébrard, l'éditeur du célèbre dictionnaire biographique.
 

Editée par les éditions Laffite-Hébrard, qui détient aussi le Bottin Mondain, la célèbre bible rouge recensant les "personnalités agissantes", enregistre cette année une promotion rajeunie de 900 impétrants.
 

Parmi eux, les stars de l'économie numérique comme Benjamin Cardoso (28 ans), fondateur de la compagnie française de VTC "Le Cab", Vincent Ricordeau (46 ans), cofondateur du site de Crowdfunding KissKissBankBank et Jean-Marc Prunet (36 ans),P-DG de Myfox spécialisée dans les objets connectés.
 

Vous pouvez bien sûr acheter l'annuaire même sans y être inscrit, ou bien vous abonner en ligne à la connexion sur le site, ce qui forme la grande partie des ventes. Il est primordial de bien connaître son interlocuteur avant un rendez-vous ou son futur partenaire avant de signer.
 

Il faut reconnaître que le "Who's Who" propose des notices biographiques dûment vérifiées à la fois par les intéressés et la rédaction, qui en font un "anti-Wikipedia", selon l'éditeur. La carrière, la situation personnelle, les distinctions et les loisirs des personnalités sont abordées.
 

Et si vous deviez présenter une célébrité qui vous fait l'honneur d'accompagner son épouse au dîner annuel en ce début d'année au club de bridge. Pour un fou de voile, vous pourriez toujours terminer votre élocution par un 'Pour cette nouvelle année, Gardons le cap, le bon cap' à l'image d'un Jean Peyrelevade, ancien patron du Crédit Lyonnais ou insister sur la compétence du manager d'AXA, l'homme, Henri La Croix de Castries, cavalier pour les belles circonstances, qui consiste à contrôler ses équipes, les chasseurs, des chiens à l'instinct naturel de prédateur pour ses chasses à courre.
 

"Un comité de rédaction indépendant sélectionne des personnalités agissantes selon leurs fonctions et leur notoriété, possédant un talent particulier ou participant au rayonnement de la France. On ne paie pas pour figurer dans le Who's Who, mais on peut refuser d'y entrer", ajoute l'éditeur.
 

Après la dernière révolution du profil avec photo dans le who's who, très pratique, le fait nouveau concerne la mention publique de votre compte twitter. Le visuel revient également à la mode sur les cartes de visites avec une adresse twitter remplaçant le fax, une puce audio et un imprimé en braille pour montrer la volonté d'attachement et respect du groupe au différents handicaps.
 

Vous pourrez ainsi, aujourd'hui, suivre les 17 000 personnalités d'exception sur leur compte Twitter, dès lors qu'ils auront prix la peine de renseigner le bordereau reçu du Who's Who avec l'adresse de leur compte Twitter et ce bien entendu, sous réserve de maîtriser le bel oiseau bleu.

 




A noter pour une mémoire éternelle, l'existence du Who's Who gris à tranche dorée, magnifique ouvrage recensant les personnalités ayant déjà rejoint l'orient éternel comme le brillant Michel Galabru né en 1922 au Maroc pour lequel nous avons une pensée particulière.
 

Who's Who était, là encore, déjà un précurseur, copié par Elysway, le Facebook de l'au-delà. Dernière tendance, aux Etats-unis vous pouvez même scanner le QR Code des pierres tombales lors de votre promenade au cimetière voisin pour mieux connaître les locataires des lieux, présents en bail emphytéotique.

 

Louis-Serge Real del Sarte

 

Pour citer cet article : Real del Sarte, L-S., 2016, Twitter intègre le Who's Who !, 12 janvier, RMS Magazine. 



Louis-Serge Real del Sarte




Facebook
Twitter
Rss
Mobile