Connectez-vous S'inscrire
Revue de Management et de Stratégie
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Stéréotypes de genre : quelle est la responsabilité des marques ?






Promouvoir ses produits tout en luttant contre les inégalités hommes-femmes est non seulement une démarche responsable mais aussi une stratégie particulièrement efficace pour se différencier des autres marques.



Depuis plusieurs années, le combat en faveur de l’égalité hommes-femmes est reconnu comme l’affaire de tous (gouvernement, institutions publiques, entreprises, familles…) et se manifeste notamment par la lutte contre les stéréotypes et le normativisme des rôles sociaux traditionnels. Faire reculer les stéréotypes de genre dans les champs de l’éducation, des médias, de la communication et du monde du travail afin de construire une culture de l’égalité est devenu un enjeu majeur (lire aussi la chronique « Pourquoi la parité ne peut plus attendre »).
 

Qu’en est-il des marques ? Au-delà de la politique volontariste en faveur de la mixité et de l’égalité professionnelle  entre les hommes et les femmes qu’elles peuvent adopter, les entreprises communiquent, par le biais des produits qu’elles proposent et/ou de leurs publicités, certaines représentations de la femme et de la féminité, et affichent ainsi une vision et une posture. Dans le contexte actuel d’hyperconsommation, la question de l’arbitrage des marques entre stratégie marketing et responsabilité sociale s’impose. Comment les marques surfent-elles sur les tendances pour saisir des opportunités marketing tout en revendiquant un engagement éthique, à une époque où la RSE devient incontournable ?

Lire la suite sur le site de la Harvard Business Review







Facebook
Twitter
Rss
Mobile