Connectez-vous S'inscrire
Revue de Management et de Stratégie
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Entre souffrance et bonheur au travail : Menace ou opportunité pour les salariés et l’organisation ?




Isabella Tater, Dominique Drillon




Entre souffrance et bonheur au travail :   Menace ou opportunité pour les salariés et l’organisation ?


Auteurs

Isabella Tater, Dominique Drillon

Résumé

Le bonheur et le travail semblent antinomiques. « (…) Le monde du travail se distingue d’autres domaines de vie par les fonctions uniques qui lui sont reconnues, telles qu’assurer sa subsistance et utiliser son plein potentiel, (…) (Dejours, 1995 ; Ransome, 2007). » Le travail est « une expérience humaine par essence » (Thévenet), et devrait davantage tenir compte des enjeux et de ses conséquences sur la santé de ses ressources humaines : son « ADN », principal atout stratégique et capital immatériel humain de l’entreprise, dans l’intérêt des parties prenantes, voire de sa survie. En confrontant les risques engendrés par le travail, la souffrance d’une part, et les opportunités induites par des expériences positives découlant du bien-être subjectif au travail ou bonheur, « le travail est-il lui-même créateur de bonheur (Peretti, 2017) » ? En route vers une nouvelle source d’aménités : Carpe Diem !
 

Télécharger l'article au format PDF



Isabella Tater, Dominique Drillon




Facebook
Twitter
Rss
Mobile