Connectez-vous S'inscrire
Revue de Management et de Stratégie
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

La structure des organisations en aéronautique à l’épreuve du facteur humain




Estelle Rouillard





Auteur

Estelle Rouillard

Résumé de l'article

Certaines organisations aéronautiques connaissent des phénomènes de risques importants avec une densité du danger relativement élevée. Les chiffres d’accidents d’avion ou d’hélicoptère montrent qu’il s’agit particulièrement d’erreurs humaines. Le management des organisations est quelquefois mis à rude épreuve. Dans ce contexte, cette étude a eu pour objet d’observer les incidents et accidents survenus dans les armées françaises ces dernières années. Si l’on se fie à Grossetti (2004) il décrit le management du risque comme un « élément imprévisible important de la vie sociale », puis le management des risques ou « risk management » traduisant une sûreté du fonctionnement (Mazaoui, 2008). C’est pour cette raison que cette étude se base avant tout sur la gestion des risques impliquant l’individu et son comportement, principal facteur des risques encourus dans ces sociétés. Néanmoins, les facteurs de risques sont tellement divers et nombreux qu'ils font l’objet d’un intérêt particulier pour les cerner et ainsi savoir comment il est possible d’en arriver jusqu’à l’accident.

Télécharger l'article au format PDF



Estelle Rouillard



Nouveau commentaire :

La RMS promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction de la RMS se réserve le droit de supprimer, sans préavis ni justification, tout commentaire jugé insultant, diffamatoire, péremptoire, inapproprié ou commercial.

Facebook
Twitter
Rss
Mobile