Connectez-vous S'inscrire
Revue de Management et de Stratégie
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Le pouvoir instrumentarien et le Big Data à l’ère de la domination numérique




Renata Cabas




Le pouvoir instrumentarien et le Big Data à l’ère de la domination numérique

Auteur

Renata Cabas

Résumé de l'article

Le problème de départ traité par cet article met l’accent sur l’utilisation des données personnelles des plateformes numériques en référence au capitalisme de surveillance et à son pouvoir instrumentarien. C’est par le prisme de ces deux notions, « capitalisme de surveillance » et « pouvoir instrumentarien » (introduites par Shoshana Zuboff dès 2006) que cet article vise à présenter des pistes pour empêcher la société de devenir une fabrique de l’ignorance. L’article est basé sur des sources littéraires mais également sur une méthode d’observation participante de l’auteure basée sur ses quinze années d’expérience professionnelle dans le milieu du e-commerce. En effet, les enjeux du pouvoir instrumentarien sont invisibles. Le pouvoir instrumentarien des plateformes numériques est ubiquitaire. Il est également invisible et camouflé par la technologie. En analysant les mécanismes de ce nouveau pouvoir instrumentarien, l’article montre également comment Shoshana Zuboff préconise de « reconquérir le futur numérique comme maison des hommes  ».

Télécharger l'article au format PDF







Facebook
Twitter
Rss
Mobile