Connectez-vous S'inscrire
Revue de Management et de Stratégie
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Financement relationnel bancaire et faible financement des entreprises en zone CEMAC : peut-on indexer l’opportunisme bancaire ?




Pierre Claude Mbama




Financement relationnel bancaire et faible financement des entreprises en zone CEMAC : peut-on indexer l’opportunisme bancaire ?

Auteur

Pierre Claude MBAMA
 

Résumé de l'article

Traditionnellement, il est constaté dans les débats académiques relatifs au financement en zone CEMAC, que les entreprises sont généralement indexées comme responsables de leur faible financement bancaire, la raison  évoquée étant celle de leur opacité informationnelle. Cependant, les auteurs tendent à oublier que la transparence de la banque peut également  être mise en cause. L’ambition du présent article est de déterminer la responsabilité de l’opportunisme bancaire dans le faible financement relationnel des entreprises en zone CEMAC. L’analyse des données collectées dans les rapports COBAC et auprès des banques camerounaises par questionnaire,  met en évidence la responsabilité de l’opportunisme bancaire dans le faible financement de l’entreprise. La réflexion proposée invite ainsi la banque et l’entreprise à mettre l’accent sur la mise en place d’une relation sociale basée sur la confiance et aux gouvernements des États à mettre beaucoup plus l’accent sur l’accompagnement financier afin de réduire la dépendance des entreprises aux banques commerciales.

Télécharger l'article au format PDF







Facebook
Twitter
Rss
Mobile