Connectez-vous S'inscrire
Revue de Management et de Stratégie
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Formation d’une stratégie de pratiques ou construction d’une stratégie de processus ? Une opposition qui n’est qu’apparente




Stéphane Brosia




Formation d’une stratégie de pratiques ou construction d’une stratégie de processus ? Une opposition qui n’est qu’apparente


Auteur

Stéphane Brosia

Résumé de l'article

Notre article est une étude de cas qui permet d’observer les cycles mouvants de la stratégie d’une Start-Up, tout en s’interrogeant sur l’opposition systématique que fait la littérature en Sciences de Gestion entre la « strategy as process » et la « strategy as practice » (Lorino et Tarondeau, 2015). Peut-être y aurait-il un lien naturel entre la théorie et la pratique ? Nous observerons entre-autre que ce lien entre application d’un plan stratégique prédéfini et le mode dit du « bricolage » (Baker & Nelson, 2005) existe. La littérature, jusqu’à ce jour, fait une scission nette entre les deux : soit nous trouvons les plans stratégiques prédéterminés, soit nous ne trouvons aucun plan à suivre ! L’opposition se manifesterait donc entre les stratégies qui suivent le plan dit « Portérien » et le Strategizing (Whittington, 2017). La conclusion pose un regard novateur sur le sujet puisqu’un lien est avéré entre les deux grands courants de pensée, mettant en évidence le manque dans la littérature. L’enjeu de notre article est en premier lieu théorique puisque nous proposons une vue novatrice qui relie ces deux modes stratégiques jusqu’alors opposés, mais tout aussi managérial puisque nous étudions un cas de Start-Up qui devra opérer une démarche stratégique structurée afin de lever des fonds.
 

Télécharger l'article au format PDF







Facebook
Twitter
Rss
Mobile